« Now We Sleep » by Artificial Language

« Now We Sleep » by Artificial Language

   Après un premier album, « The Observer (2017) », malheureusement bâclé en phase de production (maison?), les petits gars d’ Artificial Language reviennent avec un « Now We Sleep » flamboyant.

Disons le d’emblée, fort enfin  d’une vraie production ‘musicale’, leur oeuvre peut enfin révéler toutes ses richesses et nos amis, délivrer une galette à leur image, c’est à dire d’une richesse inouïe et contrastée. Contrastée car elle ne cesse de superposer et d’opposer des passages ‘de trop plein’ avec d’autres épurés à l’extrême. Inouïe par la richesse que comportent chaque seconde de cet album.  Nos amis sont généreux et le prouvent constamment pour notre plus grand plaisir.

Mix improbable entre Muse (époque « Take a Bow ») et Einar Solberg ,chanteur de Leprous (dont s’inspire Shay Lewis, lead vocal du groupe), cet LP est tout bonnement magnifique et  révèle à chaque écoute de nouvelles richesses et transitions  passées totalement inaperçues initialement. Ajoutons à cela une introduction et une conclusion thématiquement liées et la boucle se  boucle en toute beauté.  

En attendant un  remix  improbable mais salvateur de « The Observer », fermons les yeux très fort et rêvons car  Now, We Sleep.

La bande de rêveurs au complet.

Laisser un commentaire